Visa de Résidence Temporaire

Qu'est-ce que le "visa de résidence temporaire" ?


Le "visa de résidence temporaire" (visa de residencia temporaria) est le visa qui permet à une personne étrangère de résider légalement en Argentine, notamment, en tant qu'étudiant ou tant travailleur immigré. Il faut prendre en compte les points suivants :

  • on peut en faire la demande en Argentine (il n'est pas obligatoire d'être en France) ;
  • il est délivré pour un an maximum, avec la possibilité de le prolonger au bout de chaque année de résidence ;
  • il donne accès au DNI argentin
  • il donne accès au numéro de CUIL (de sécurité sociale) indispensable pour être embauché légalement en Argentine ;
  • après deux prolongements, il est possible de faire une demande de visa permanent.

Il est à noter que ces démarches peuvent différer selon le pays d'origine de la personne qui sollicite le visa. On distinguera notamment les immigrants du Mercosur et ceux d'ailleurs (MERCOSUR/ NO MERCOSUR).

Liste des documents à présenter quel que soit le type de visa

Quel que ce soit le type de visa de résidence temporaire sollicité, il faut réunir le dossier personnel suivant :

- Document d’Identité
- Extrait de casier judiciaire argentin (CERTIFICADO DE ANTECEDENTES PENALES ARGENTINOS), qu'on obtient auprès de la Dirección Nacional de Reincidencia ;
- Extrait de casier judiciaire français avec l'Apostille de La Haye* ;
- Passeport où figure le tampon de la douane d’entrée dans le pays ;
- Justificatif de domicile (CERTIFICADO DE DOMICILIO) que l'on obtient, par exemple, au commissariat de police le plus proche de son domicile sur présentation d'une simple pièce d'identité ;
- Deux photos 4x4 en couleur de face avec un fond blanc ;
- Coût $ 2000 + $ 60 pour le DNI.

* Le casier judiciaire français doit être traduit en Argentine par un traducteur assermenté et ensuite certifié par le Colegio de Traductores.

A ces documents, il faudra ajouter ceux qui seront spécifiquement exigés selon le type de visa demandé (cf. ci-dessous).

"Visa de résidence temporaire" en tant que travailleur immigré

Le "visa de résidence temporaire" pour les travailleurs immigrés (visa de residencia temporaria no mercosur para trabajadores migrantes) ne peut être demandé qu'avec l'aide d'une entreprise, qui devra présenter en même temps que le dossier ci-dessus, les trois documents suivants :

- Une promesse d’embauche (Pre-contrato laboral) ;
- Un Certificat d’inscription de l’employeur auprès de l’Administration Fiscale (AFIP) ;
- Un Certificat d’inscription de l’employeur au Registre Unique des Requérants d’Etrangers du Ministère de l’Intérieur (RENURE). Cliquez ici pour consulter les conditions d'inscription à ce registre pour les entreprises.

Il est à noter que les entreprises en Argentine n'ont en général pas à justifier de l'embauche d'un étranger pour un poste donné.

Pour différentes raisons, il n'est pas toujours facile de trouver une entreprise qui accepte de réaliser ces démarches. En règle général, l'entreprise n'aura pas de difficulté si le profil recherché s'adresse en priorité à un étranger (notamment pour un poste en relation avec des clients à l'extérieur, ou un poste en étroite relation avec sa maison mère à l'extérieur). Dans les autres cas, l'embauche d'un étranger sans visa dépend beaucoup de la politique de recrutement de l'entreprise (plus ou moins ouverte) et repose surtout sur la conviction de l'employeur qu'il a affaire à un candidat fermement établi en Argentine.

C'est certainement là l'obstacle principal pour l'embauche d'un étranger sans visa : la peur d'embaucher une personne "de passage".

Cliquer ici pour téléchager le dossier de demande de visa de résidence temporaire en tant que travailleur immigré.

"Visa de résidence temporaire" en tant qu'étudiant

Le "visa de résidence temporaire" pour les étudiants (visa de residencia temporaria no mercosur para estudiantes formales) octroie une autorisation de travail sans restrictions, ni limitations. Les étudiants étrangers détenteurs de ce visa ont donc les mêmes possibilités de travail que les non-étrangers.

Pour obtenir ce visa, il faut présenter en plus du dossier personnel décrit plus haut, un certificat de scolarité (CONSTANCIA DE INSCRIPCIÓN ELECTRÓNICA) d'une institution scolaire ou universitaire habilitée (comme le sont la plupart des universités). C'est auprès de l'instititution pédagogique qu'il faut se renseigner pour savoir si celle-ci est habilitée ou non par le Services de Migration pour la demande de visa.

Cette inscription universitaire (ou scolaire) doit être effectuée dans le cadre d'un cursus formel, à savoir un cursus diplômant (avec un programme et des examens). Un cours de langue, par exemple, ne donne pas accès à ce visa.

Cliquez ici pour télécharger le dossier de demande de visa de résidence temporaire en tant qu'étudiant.

D'autres modalités d'obtention du "visa de résidence temporaire"

Voici quelques autres modalités d'obtention de ce visa :

  • en tant que rentier (rentista), il faut justifier d'un revenu d'au moins 8000 $ par mois ;
  • en tant qu'investisseur (inversionista), pour un investissement dans le pays d'au moins 1 500 000 pesos ;
  • en tant qu'artiste ou sportif, dans le cadre d'un contrat avec une personne physique ou juridique en Argentine ;
  • en regroupement familial temporaire (Reunificación familiar temporaria), pour les parents, enfants, époux/se d'une personne déjà titulaire d'un visa temporaire.

Pour plus d'informations, cliquer ici.

Comment renouveler un "visa de résidence temporaire" ?

La demande de renouvellement du "visa de résidence temporaire" (ou de changement de catégorie) doit être effectuée dans les soixante jours avant la date de son expiration. Si l'on se présente dans les trente jours après cette date, le montant de la taxe migratoire sera augmentée de 50 %. Passée cette date, il n'est plus possible de demander un renouvellement de visa. Il faut alors faire une demande d'un nouveau visa (voir ci-dessus).

Les demandes de renouvellement doivent s'effectuer à la Dirección Nacional de Migraciones entre 8 h et 14 h, bâtiment nº 4, secteur "Prórrogas de Permanencia", ou bien dans les délégation de l'intérieur du pays.

Renouveler le visa en tant que "travailleur immigré" (trabajador migrante)

Il faut présenter :

- une note de "continuidad laboral" (document qui atteste votre continuité au sein de l'entreprise) ou un nouveau contrat de travail, l'un ou l'autre signés devant notaire (escribano púlbico), précisant le numéro de CUIT de l'employeur et le numéro de CUIL de l'employé. Et cela, dans le cas où votre employeur est le même que celui de votre demande de visa ou de renouvellement de visa antérieure.
En cas de changement d'employeur, il faut présenter en plus le certificat d'inscription de l'employé à l'AFIP (alta temprana) et un certificat d'inscription de l'employeur au RENURE (le registre des entreprise qui emploient des étrangers).

- un extrait de casier judiciaire argentin (émis par le Registro Nacional de Reincidencia) ;
- un passeport en cours de validité ;
- un DNI (facultatif) ;
- une taxe migratoire de 600 pesos.

Renouveler le visa en tant qu'étudiant (estudiante formal)

Il faut présenter :

- un certificat de scolarité régulière (Certificado de alumno regular), légalisé par le Ministère de l'Education ;
- un certificat analytique des matières validées, légalisé par le Ministère de l'Education ;
- s'il s'agit d'un Postgrado  ou d'un Master, une note de l'institution, légalisée par le Ministère de l'Education ;
- un extrait de casier judiciaire argentin (émis par le Registro Nacional de Reincidencia) ;
- un passeport en cours de validité ;
- un DNI (facultatif) ;
- une taxe migratoire de 1200 pesos.
Pour plus d'informations (en espagnol), cliquer ici.

Liens utiles

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin