Plus de voyageurs que jamais!

Il y a quelques années, l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) estimait qu’en 2020 se produiraient 1400 millions d’arrivées de touristes internationaux (c’est-à-dire, qui voyagent d’un pays à l’autre) au niveau mondial.

Cependant, ce chiffre a été atteint en 2018 grâce à la croissance économique, les billets d’avion plus abordables, les changements technologiques, les nouveaux modèles d’affaires et la facilité d’obtention des visas.

En avril 2019 on estime un total de 218.400 arrivées de touristes non résidents en Argentine, chiffre qui représente une augmentation interannuelle de 11,4 %. Par rapport au mois précédent, le tourisme réceptif a eu une variation négative de 7,9 %, tandis que les sorties à l’extérieur de touristes résidents ont été de 261.300, ce qui a signifié une baisse de 20,6 %.


Destinations toujours actuelles et prévisions

Sur la base des tendances actuelles, les perspectives économiques et l’indice de confiance de l’OMT, il est prévu que les arrivées internationales augmentent entre un 3% y un 4% cette année. Les chiffres réels dépassent largement les prévisions de cet organisme international.

Ainsi, en hiver comme en été, la capitale française devient une des destinations qui ne passent jamais de mode pour les argentins ; les forums le confirment ainsi que les dernières informations.

Au cours de l’année dernière, quelques 89 millions de touristes provenant de tout le monde ont visité la France, chiffre qui montre un record historique.

Le tourisme est un secteur clé de l’économie française : il représente plus du 7,3 % du PIB et deux millions d’emplois directs et indirects. La France occupe la cinquième position en ce qui concerne les revenus provenant du tourisme, avec plus de 38.400 millions d’euros annuels.

À l’échelle mondiale, le secteur touristique est en plein boom. Selon l’OMT, le nombre de touristes internationaux a atteint les 1200 millions en 2016 et devrait atteindre en 2030, les 1800 millions. La proportion d’arrivées par zone géographique reflète l’importance du secteur pour les économies européennes. L’Europe est à la tête des régions réceptrices et les arrivées sont réparties comme suit : Asie-Pacifique (25 %), Amérique (16 %), Afrique (5 %) et Moyen Orient (4 %).

En mars 2019, le tourisme émetteur de l’Argentine montre une baisse de 15,5 %. Il est très possible que celle-ci soit due à la proximité des élections présidentielles dans le pays mais il est fondamental de maintenir l’Argentine comme l’un des pays les plus recherchés par les voyageurs de tout le monde puisque le secteur représente le 10 % du PIB et le 9,4 % des emplois. Par ailleurs, la France a toujours été un phare pour les argentins. Depuis l’écrivain Victoria Ocampo –qui a appris le français comme langue maternelle avant l’espagnol- jusqu’au célèbre Julio Cortázar qui, déjà installé en France, a écrit l’une des meilleures oeuvres de la littérature latino-américaine : « Rayuela ». Combien d’histoires nous unissent à la France et combien de personnes continuent à rêver de la « Ville Lumière »….. Passeport, permis de conduire, maillot de bain…. Vous disposez de tout ? Alors vous pouvez organiser un voyage en France. Jorge Luis Borges a exprimé dans son poème “À la France” : « Je serai en France quand l’aimable mort m’appellera ».

 

Photo: Arc de Triomphe, Paris, France.

Autres articles publiées récemment sur notre site :

Aucune actualité disponible.
Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin