L'Education comme fondement

Louis Dreyfus Commodities, entreprise d’origine française qui opère dans le secteur agricole, s’est intéressée à l’éducation de ses employés et a mis en place un programme digne d’être imité.

Actu des membres, Perspectives  | 

Louis Dreyfus Commodities (LDC) est une entreprise qui se soucie de l’éducation de ses collaborateurs. Pendant 2014, à l’usine de General Lagos (province de Santa Fe), a démarré un projet d’éducation primaire et secondaire permettant aux collaborateurs de l’entreprise d’accéder à des programmes d’éducation. Après le relèvement fait par les Ressources Humaines, avec la contribution des responsables de divers secteurs, ont été identifiés les potentiels intéressés pour chacun des niveaux. A partir des gestions réalisées par l’entreprise, le ministère de l’éducation de la province a autorisé le projet de création d’un centre d’alphabétisation basique pour adultes dans l’usine de LDC. Ensuite ont eu lieu des entretiens individuels et des activités de sensibilisation pour candidats au niveau primaire.

La première étape du chemin

Un groupe de 21 personnes, ouvriers de différents secteurs de l’usine, a commencé l’étape de diagnostique avec l’appui d’un enseignant et des coordinateurs d’éducation du Ministère. Cette étape a consisté en une présentation du Programme par le service de RRHH et la direction, des entretiens individuels faits par le Ministère de l’Éducation et des activités de groupe pour définir le niveau des intéressés. Pendant les classes, les participants ont montré un grand enthousiasme et engagement en plus de progrès importants dans l’apprentissage, ce qui motive le groupe à continuer le défi. Pendant la cérémonie de clôture de cette première étape, le groupe s’est engagé à renouveler ses énergies en 2015. Les activités du niveau primaire continueront et les premières actions pour le niveau secondaire seront lancées. Il est important de mettre l’accent sur l’engagement de la direction industrielle – cadres, chefs et superviseurs- dans ce projet, ainsi que celui des représentants syndicaux qui ont appuyé l’iniciative depuis le début.

Sur le programme

• Mi-2014 le Projet École Primaire a été présenté au Ministère de l’Éducation de la Province de Santa Fe. Il a été accepté et en octobre/novembre de cette année la phase de diagnostique a été conclue.

• A l’usine, le travail se fait par roulement, ce pourquoi dans la plupart des cas le suivi des cours se fait pendant les heures de travail. La personne peut choisir de le faire le jour où elle est en congé.

• Pour une personne qui n’a pas commencé le niveau primaire, celui-ci peut lui prendre quatre ans, bien que tout dépendra de sa capacité, expérience et engagement.

• Le début des classes secondaires est fin avril, date du début des classes dans la province. Le Projetest en cours d’approbation par le Ministère de l’Éducation de la Province de Santa Fe. Le programme en chiffres

• Nombre d’employés en Argentine: 1161

• Employés à l’Usine Lagos: 513

• 155 personnes sont les candidats potentiels pour l’école secondaire. Une campagne de communication est en cours.

• La durée du niveau secondaire est de 2 ans et demi.

• Actuellement, 24 personnes participent des cours. Les classes se donnent 3 fois par semaine, pendant 80 minutes par classe par groupe. Tout le matériel est à la charge de LDC: le tout est gratuit pour les participants.

© 2017 CCI FRANCE ARGENTINE