Le grand potentiel des Ressources Humaines en Argentine - Bilan du XIV Forum d'Entreprises

Propos de Me Federico Me Basile, avocat chez M. & M. Bomchil, à propos de la table ronde "Capital Humain et Compétitivité". Composée de : • Lic. Jorge Triaca, Ministro du Trabajo, Emploi et Sécurité Sociale. • M. Gabriel Sánchez Zinny, Directeur Exécutif de l’Institut National de l’Éducation Technologique (Ministère de l’Éducation). • M. Federico Basile du Cabinet M. & M. Bomchil, modérateur. • M. Boris Bourdin, représentant d’une entreprise française, Danone, dont il est le Directeur Général. • M. Eduardo Franck, représentant d’une entreprise argentine, Techint, dont il est le Directeur Corporatif de Ressources Humaines.

Actu de la chambre, Perspectives  |   | Silvia del Campo

"Tous les commentaires des assistants avec lesquels j’ai eu l’occasion d´établir un dialogue furent pleins de louanges autant sur le contenu, thèmes des débats et présentations que sur l’opportunité de générer et approfondir les liens professionnels. En ce qui concerne particulièrement le panel de « Capital Humain et Competitivité »que j’ai eu l’honneur de conduire, il me semble important de dire, pour commencer, que l’assistance a été très importante, ce qui confirme la bonne élection du sujet. Et puis, la participation des assistants a été très active. Je crois que le résultat a été enrichissant pour tout le monde.

Les principaux sujets traités pendant le déroulement du panel ont été : scénario actuel du marché du travail ; politiques de formation professionnelle; pertinence des jeunes professionnels argentins et leur adaptabilité dans le monde des affaires autant en Argentine qu’à l’étranger ; politique de rétention des jeunes dans les entreprises.

Je suis convaincu que la réunion a permis aux sociétés membres du MEDEF de constater le potentiel élevé des ressources humaines argentines, un des aspects qui a été le plus remarqué, outre les défis assumés au niveau privé et public pour approfondir et améliorer la formation professionnelle des travailleurs et l’existence d’un cadre propice à l’investissement dans notre pays.

Quant aux relations entre les entreprises et le gouvernement en matière d’emploi et de ressources humaines, le ministre du Travail a été clair et précis en ce qui concerne son ouverture au dialogue et sa vocation de collaborer avec les entreprises et les syndicats pour le développement adéquat des relations du travail et l’établissement de politiques actives en matière de ressources humaines."

Me Federico M. Basile
M. & M. Bomchil

© 2017 CCI FRANCE ARGENTINE