Dossier Perspectives - Energies renouvelables: un grand potentiel pour le pays

Actu de la chambre, Perspectives  |   | Silvia Del Campo

Pendant le Forum d’Investissements et Affaires organisé du 13 au 15 septembre par l’équipe du gouvernement du président Macri, le mot «durabilité» s’est installé dans les discours de tous les ministres : depuis le rabbin Sergio Bergman -ministre de l’Environnement- jusqu’à Juan José Aranguren -ministre de l’Énergie et des Mines-.

Le secteur de l’énergie est stratégique et également l’un de ceux qui ont le plus d’opportunités, pour lequel l’Argentine attend des investissements de plus de US$ 20.000 millions. L’objectif est d’établir le cadre énergétique adéquat pour soutenir une économie en croissance ; le pays a besoin d’une nouvelle capacité thermique de génération, d’énergies renouvelables et d’améliorer les lignes de transmission. Si toutefois le ministre Aranguren a précisé que les sources conventionnelles – comme le pétrole et le gaz entre autres, à travers la technique du fracking et aussi l’énergie nucléaire- vont continuer à faire partie du panorama énergétique argentin, en ce moment le focus est mis sur le programme RenovAr, qui donne un élan inusité aux sources renouvelables.

L’initiative répond à la Loi 27.191 qui oblige – à partir de 1917- à ce que le 8 % de l’énergie consommée par les Grands Utilisateurs (plus de 8000 entreprises, dont un 75 % sont des PME), provienne de sources alternatives, pourcentage qui devra atteindre en 2025 le 20 %. Le premier appel d’offres national et international pour 1000 MW a reçu 123 offres pour 6366 MW (plus de six fois l’appel d’offres), ce qui équivaut à une volonté de capital de plus de US$ 10.000 millions, selon a expliqué Sebastián Kind, sous-secrétaire aux Énergies Renouvelables. Les entreprises ont été mises en concurrence pour l’approvisionnement de 600 MW de source éolienne, 300 MW de source solaire et 65 MW de biomasse, 20 MW de petites centrales hydroélectriques et 15 MW de biogaz. L’attribution des offres aura lieu le 12 octobre. Jusque-là, à partir de notre revue «Perspectives» nous montrons un rapport détaillé sur le sujet à travers la participation active des membres de CCI France Argentine :

• Alicia Álvarez, socia del estudio Berken IP.
• Ricardo E. Barreiro-Deymonnaz, socio de Rattagan Macchiavello Arocena, y Rocío Aluminé Díaz, Asociada Senior.
• Carolina Calcagno, socia de Beretta Godoy.
• Mauricio Deabate Gerente Comercial de Servicios y Gestión de Energía Veolia Argentina.
• Laurent Furedi, Chief Strategy, Communications & CSR Officer de Engie para Latam.
• Timothy Maitland Heriot, director de la División Internacional de Makler S.A.
• DS Buenos Aires.
• Alfredo Ángel Pagano, socio de Deloitte LATCO.
• Luciana Porta, arquitecta de Ba75 atelier de Arquitectura.
• Luis Zubizarreta, director de Relaciones Institucionales de Louis Dreyfus Commodities y presidente de la Cámara Argentina de Biocombustibles (CARBIO).

© 2017 CCI FRANCE ARGENTINE